Changement de sexe, ma perception, mon vécu- Partie 1

Publié le par Nègre Inverti

 

Voir l'introduction ici.

 

Modifier son corps

 Modifier son corps sans toucher à la norme du sexe et du genre
 
Des femmes parfois veulent plus ou moins de seins, plus ou moins de fesses. Des hommes parfois veulent un plus gros pénis, plus de muscles. Des gens hommes et femmes veulent un autre nez aussi par exemple. Ceci est déjà choquant ou tout juste gênant pour certaines personnes parce que : 
 
- le corps serait sacré donc ce ne serait pas bien de le modifier
- qu'il faudrait rester comme Dieu nous aurait créés
ou tout simplement parce que ce ne serait pas naturel (alors que ces gens là se rasent, ou veulent que les autres se rasent quand autres = femmes, se coupent les cheveux, mettent un appareil dentaire pour corriger la dentition que la nature leur a donné,  bref un tas de trucs pas naturels)
 
Mais, même si modifier son corps comme je l'ai décrit peut être mal perçu, cela reste compréhensible, intelligible. C'est à dire que c'est mal, mais en même temps, ce sont des femmes qui veulent des "trucs de femmes" (seins, fesses etc), et des mecs qui veulent des "trucs de mecs" (muscles, pénis plus gros) etc. Du coup, c'est mal, mais pas abominable. Il s'agit de changer son emballage en gros.
  
 
 
Modifier son corps en touchant au sexe et au genre
 
Or, le changement que je veux concerne le sexe et le genre. On entre donc dans l'abominable aux yeux d'autrui. Je ne veux pas juste plus ou moins de féminité dans les formes de mon corps, dans sa tenue, sa posture, mais plus d'épaules, de bras, de muscles. Je veux aussi de la barbe, une autre forme de visage, bref une posture plus "carrée", qui est globalement celle des personnes nées mâles.
Quelque chose qui dans un monde moins génitocentré, pourrait avoir le même statut qu'une aspiration à avoir plus ou moins de seins quand on est une femme, soit passer pour une simple modification du corps parce que ce dernier ne conviendrait pas à la personne qui le porte. C'est à dire, la personne qui est quand même la plus concernée. 
 
 
Mais, comme la frontière sociale Homme/Femme qui renvoie à la frontière biologique mâle/femelle est censée être infranchissable, je ne peux pas juste vouloir le corps que je veux, qui ressemble à celui des gens génitalement mâles, sans repenser toute ma position sociale.
Dans le monde dans lequel nous sommes, cela s'appelle changer de sexe. Dans cette société, on pense que tel appareil génital = tel corps (passe encore) = tel caractère = tel vision du monde = tel sexualité etc. 
Du coup ça revient à ceci : quand une femme veut plus ou moins de seins son identité n'est pas questionnée, "elle" reste la même car c'est juste l'enveloppe charnelle qui change. Alors que lorsqu'on touche au sexe et au genre, c'est devenir autre aux yeux des gens.
Ce n'est plus qu'une question d'emballage mais de personne même. Ce qui est idiot, puisque je ne serai pas autre parce que j'aurais désormais une barbe, mais autre parce que traité autrement par les gens incapables de penser une personne en dehors de son sexe.
La suite dans le prochain post.

Publié dans Mon changement de sexe

Commenter cet article