Bijlmer Talk, une chaîne de télé consacrée aux NoirEs à Amsterdam // voyage dans les anciennes colonies néerlandaises

Publié le par Nègre Inverti

 

 

Es-tu prêtE pour un grand voyage ? D'abord en Europe puis....surprise ! 

 

                                       amsterdam-canal-4

 

Quittons la ville où tu habites. Prenons le bus, le train ou l'avion en direction d'Amsterdam. Voilà que des Noirs néerlandais ou qui  y habitent tout simplement proposent de créer une chaîne de télévision consacrées aux questions noires. L'heure de la visibilité a sonné, et cela commence - sans grande surprise - par la ville d'Amsterdam, capitale néerlandaise. Cela rapelle étrangement le complot communautariste ourdi par des nègres et bougnoules insatisfaits du sort qui leur est fait en France. Plutôt que de chanter les louanges de la Mère Patrie qui leur donne le droit - et surtout la chance ! - de pouvoir profiter grassement des allocations familiales, emplois précaires, HLM et autres joyeusetés républicaines, ces gens manifestent le désir de se retrouver autour de leurs maudites cultures, alors qu'ils pourraient s'élever en grâce par le miracle de l'universel. De plus, leurs attaques contre la République, l'Europe et la cohésion planétaire sont allées encore plus loin. En effet, ils commirent l'irréparable : former à foison des groupes de luttes contre les discriminations depuis la fin des années 90, alors même que, comme l'a dit une figure tutélaire de la France de demain "la discrimination, c'est la liberté !" Voilà qu'Amsterdam s'y met en créant carrément une chaîne de télévision, permettant depuis le 15 septembre 2011 de promouvoir le communautarisme négroïde H 24, 7 jours 7. C'est donc le triste sort auquel est désormais livré l'Europe: les minorités veulent exister en s'affranchissant de toute tutelle et en se définissant elles-mêmes. Et puis quoi encore, pfff ! Bientôt l'hymne européen en wolof ?! 


Je dépose ici l'âme de faf qui agite ma plume au style indirect libre
....
Bon, alors t'as vu la vidéo ? Oui, je sais, tu ne parles pas néerlandais. Moi non plus chouchou. Mais je suis quand même à peu près sûr que tu as capté quelques mots comme "sport, politique, criminalité, musique...". On peut alors penser sans trop de risque qu'ils énuméraient les thèmes qu'ils aborderont. A voir donc. Enfin... je n'y comprendrai sûrement jamais rien. Si une fois l'exhaltation des premiers succès de mon apprentissage de l'allemand passée ( = 2 semaines), je n'ai plus du tout envie de faire l'effort de parler la langue de Marx, je ne vais quand même pas me mentir à moi-même et prétendre que j'essairai d'apprendre le néerlandais...!  A moins de trouver des amants néerlandais disposés à me sous-titrer les émissions, je ne pourrais pas en rendre compte sur ce blog, snif ! Mais trêve de bavardages, venons-en à Amsterdam.  Ville d'apparence paisible, elle a pourtant connu en janvier dernier, sous mes yeux naïfs de petit étudiant, un schisme universitaire et militant d'importance planétaire autour des questions d'homonationalisme, de racisme institutionnel universitaire etc. Mais ce n'est pas ce dont il s'agit ici. Ce qui m'intéresse c'est ce positionnement comme "Noir", récusé en France au motif que les origines auraient plus de poids. D'ailleurs, se revendiquer d'une origine nationale, autre que française, c'est aussi très mal vu, mais c'est moins pire. Au Pays-Bas aussi, les Noirs ne viennent pas tous du même endroit. Of course. Mais il y a des raisons militantes évidentes au fait de se poser comme Noirs (car c'est d'abord de cette façon que tu peux être jugéE), sans que cela n'empêche de penser des spécificités liées à des origines géographiques. Même si ce projet ne dit pas si toutes les personnes à peaux noires vivant à Amsterdam se nomment "noires",  le simple fait qu'il voit le jour montre un terrain plutôt favorable à la catégorie noire . En effet, il faut de l'argent, des gens motivés, et je ne suis pas sûr qu'en France il soit possible de faire un chaîne de télévision, vu tout le scandale qu'a occasionné le journal Noirs de FranceAlors t'imagine une chaîne de télé...Je  ne vois pas qui miserais là-dessus (quels sponsors, qui mettraient sa tune là-dedans ?). Bref, j'ai demandé à mon ami Wikipédia la composition raciale/ethnique d'Amsterdam et voici ce qu'il me répondit : 

2010 Valeurs absolues Structure en %
Autochtones 381.948 50,50
Allochtones occidentaux 111.640 14,76
Allochtones non occidentaux 262.759 34,74
Suriname 68.761 9,09
Maroc 68.099 9,00
Turquie 39.654 5,24
Antilles néerlandaises et Aruba 11.559 1,53
Autres 74.686 9,87

Alors, déjà on voit que la moitié des habitants d'Amsterdam sont étrangers. Dont 34 % sont éventuellement non Blancs. Où sont potenciellement les Noirs là-dedans ? D'origine ou en provenance du Suriname, des Antilles néerlandaises (Sint Marteen, Bonaire, Curaçao), Aruba. Je ne comprends pas pourquoi l'ami wiki ne met pas Aruba dans les Antilles néerlandaises....?. Enfin, la catégorie "Autres" peut aussi contenir des Noirs, mais je présume sans grandes preuves qu'il peut s'agir d'une immigration qui si elle peut être africaine, n'est pas ce qu'on peut appeler une immigration postcoloniale (= les anciens peuples colonisés par les pays-bas qui s'y sont installés). Alors que c'est le cas pour le Suriname (ancienne Guyane Néerlandaise), Sint Marteen, Curaçao, Bonaire et Aruba qui font encore parti du royaume. Et, même si on ne pourra pas, pour des raisons linguistiques, atteindre les profondeurs de ce projet télévisuel, on peut tout de même présenter un peu les anciennes colonies néerlandaises, pourvoyeuses des Noirs qui participent de la pluralité ethnique, raciale, culurelle à Amsterdam, comme le montrera la chaîne Bijlmer Talk. 

........
Fais à nouveau tes paquets. Cette fois direction Schipol (aéroport) : on prend l'avion à Amsterdam pour rejoindre l'Amérique du Sud my friend ! *
                                    


Amsterdam (PB) AMS* / Paramaribo (Suriname) PBM
(durée 9h37 min )


Décollage immédiat à bord du Boeing 747-400 de la compagnie KLM
Attache ta ceinture ! 



 

Suriname 

carte_amerique_du_sud.png
Comme tu peux le voir, le Suriname est sur le continent Sud Américain, à la gauche de l'actuelle Guyane française. J'ai envie de te montrer des vidéos de cet endroit, mais en même temps, j'ai peur de tomber dans l'exotisme à deux balles, alors je ne sais pas...On va juste faire un peu d'histoire du coup, ok ? Mais juste un peu j'ai dit. Sans nuances, sans profondeur, juste de la chronologie. Et un peu d'humour. Alors en 1630, les Britanniques s'emparent de cette terre. L'Empire Britannique a été par ailleurs le plus grand de tous les empires coloniaux. En 1667, les néerlandais en mode convoîtise aigüe, chipe le territoire et les gens qui y vivent (bah oui parce qu'en fait, quand on conquiert une terre on s'approprie des gens aussi, comme des biens matériels). Et là aurevoir les Anglais, vive les Néerlandais. En échange, ces derniers donnèrent aux Anglais la Nouvelle Amsterdam et devineeeeee, c'est the Mother fucking New Yorrrrk. Enfin Manhattan. Mais qu'est-ce que tu crois, les Britanniques n'avaient pas dit leur dernier mot : en 1796 ils reviennent à l'assaut, mais ils reperdent en 1799 et le Suriname revient au main des Néerlandais. Bon alors c'est fini là les va -et-vient Britanniques/Néerlandais ? Surtout que faut pas déconner, y'avait l'esclavage. Et pendant toutes leurs conneries entre colons de c'est -à-moi-touche -pas- à-mes-affaires, il y avait des révoltes d'esclaves marrons (ceux des esclaves qui disent Fuck that shit ! et qui s'évadent). Et genre en 1783, pour les calmer, les Néerlandais signent avec eux un traité en mode "bon on fout la paix à ceux qui sont dans les forêts par contre euh faut pas déconner mais ceux qui sont dans nos plantations, bah ça reste nos biens, you feel me ? On va quand même pas travailler nos exploitations à la sueur de notre propre front !" Donc bon l'esclavage perdure, mais pas partout. Il ne sera abolit qu'en 1863. Et boum, les ricains débarquent en 1915.  L'arnaque t'as vu ! En plus faut attendre genre en 1954 pour que les Pays-bas se disent "bon allez, z'ont le droit d'être autonomes ces barbares". Cette autonomie consistait en la création d'un parlement. Et devine quoi, contre toutes attentes, le parlement vote en 1975 l'indépendance. Bizarre...elle était pas assez gentille la couronne ? Pff, ingrats !
..........

Ready chouchou ? on redécolle là. Direction  Aruba, puis Curaçao ! 

Paramaribo (Suriname) PBM / Oranjestad (Aruba) AUA
(durée 2h45)

Oranjestad (Aruba) AUA / Willemstad (Curaçao) CUR
(durée 35 min)



Antilles néerlandaises : 1 - Aruba, Curaçao, Bonaire
Caraibes-carte2
Regarde les Antilles néerlandaises entourées. Arrêtons-nous d'abord sur Aruba, Bonaire et Curaçao. Je parlerai juste un peu d'Aruba et Curaçao. C'est injuste, mais rappelle-toi "la discrimination c'est la liberté"!

Alors Aruba : 1499, découverte par les Espagnols. 1636 les Néerlandais débarquent. Fin XVIIe et début XVIIIe sièle, on retrouve les mêmes Britanniques qui s'en emparent pas entièrement mais qui cohabitent avec les Néerlandais. Décidément, toujours les mêmes ! Après être passée aux mains des ricains pendant la Seconde Guerre mondiale (bah oui les Pays-Bas pouvaient pas gérer toutes leurs possessions pendant que les nazis les dégommaient, t'es marrantE toi !), puis rendue aux Néerlandais (qui a dit que les ricains étaient des voleurs ?), en 1948 Aruba accède à l'autonomie. Donc 6 ans avant le Suriname : bouuuuh, la honte, pour le Suriname ! Enfin humm...nan parce qu'Aruba n'est pas allée plus loin, alors que le Suriname est devenu indépendant. Take that, bitch ! Ah la la, les anciennes puissances coloniales arrivent toujours à couillonner les Antilles, quelles qu'elles soient avec leurs foutus statuts,  soit disant post coloniaux. Mais bon, si on modère le trait, comparativement à d'autres îles, Aruba a son drapeau, son hymne, son parlement. C'est pas comme si c'était une île qui ne produisait rien, n'avait pas d'assemblée qui pouvait voter ses propres lois sur place, n'avait ni drapeau, ni hymne, ni monnaie. Elle a même son gouverneur (bon ça c'est nul, mais il n'y a de l'Anarchie nul part alors autant avoir un connard local qui te gouverne plutôt qu'un couillon à 8000 km qui vient visiter ton île avant chaque élection)... Non non, je ne vise pas du tout deux îles francophones en disant ça. Il y a aussi....humm, attends...euh....il y a aussi.....Puerto Rico avec les ricains. Donc ouais, la Guadeloupe, la Martinique et Puerto Rico sont les seules îles non indépendantes de la Caraïbes, ni même avec un statut d'autonomie pour les deux premières. La honte. Oups ! 
Maintenant Curaçao : alors sensiblement la même histoire qu'Aruba (découverte, conquête hollandaise). Mais il y a évidemment des spécificités comme le fait qu'entres les années 1650 à 1680, Curaçao était un épicentre pour les juifs de la Caraïbes (commerces, mais aussi refuge pour ceux qui ont été chassés de Guadeloupe et Martinique en 1685). Autre chose, en 1678, une expédition française a débarqué pour essayer de piquer l'île, et THANKS TO GOD, les frenchies ont perdu. Ouf ! Parce que sinon, purée-de-merde-de-fuck, Curaçao aurait pu être embarquée aujourd'hui dans la même galère départementale de la Martinique et la Guadeloupe. Anyway, elle conquiert son autonomie en 1954. 

............

Allez, du nerf ! on remonte dans notre B747-400, et cette fois on va procéder à un atterrissage de bâtarrrrrrd ! attache ta ceinture :  

Direction Sint Marteeen !

Willemstad (Curaçao) CUR / Philisburg (Sint Marteen) SXM

(durée 1h35 min)



Antilles néerlandaises 2 - Sint Marteen : 

Non,  chouchou, il ne s'agit pas de trucage ! Je te le jure sur mes pompes préférées : ce n'est pas un trucage! J'ai non seulement assisté à une scène semblable à celle de la vidéo, mais j'ai moi-même été dans un avion qui attérissait ainsi à l'aéroport Princess Juliana, en partie hollandaise de Saint Martin. Alors, vécu de l'intérieur, c'est simple : tu crois que tu vas t'éclater la gueule dans la mer, mais c'est trooop kiffant ! Par contre, la même situation pour attérir sur une île voisine (Saint Barthélémy) mais dans un avion 15 fois plus petit, euh....ce n'est pas du tout drôle, car là tu crois vraiment que tu vas t'éclater la gueule de manière intersectionnelle mer - montagne - piste...scary ! Anyway, Saint Martin c'est une île coupée en deux : une partie française (Saint Martin), une partie hollandaise (Sint Marteen). C'est tout petit, mais deux réalités cohabitent. Je connais bien cette île pour des vacances et parce que j'ai de la famille qui y habite. Aussi, jusqu'à 2003, Saint Martin partie française était officiellement une commune de la Guadeloupe. Oui parce qu'en fait la Guadeloupe c'est un archipel, y'a la jolie île en forme de papillon, et puis t'en a d'autres autour qui sont des communes (Les Saintes, Marie Galante et la Désirade. Quant aux îles de la petite terre, n'étant habitée par aucune forme humaine, et par anthropocentrisme dégueulasse assumé : on s'en fout. [en fait, je savais même pas que ça existait...oups !]) 
                                archipel-def.-2jpg-140c.jpg
Bon bref, tout ça pour te montrer Saint Martin qui n'est plus une commune de la Guadeloupe depuis qu'elle a accédé à son statut d'autonomie. Et bref, pour que tu vois la division de l'île en deux, Saint Martin c'est ça : 
                              carte-saint-martin-gm.jpg
L'île a été découverte en 1493 par le Cricri Colomb qui en a découvert plein. Elle a été occupée par les frenchies, les espagnols, les hollandais, avant que les espagnols l'abandonnent en 1648. Et là, frenchis et hollandais, au lieu d'engager des combats sans fin, ils décidèrent de la séparer en deux : c'est le traité du Mont Concorde en 1648. Alors ma propre expérience : dans la partie hollandaise les gens parlent anglais, et en partie française, ben français, créole et...anglais. En gros les saint martinois sont les seuls français anglophones en fait. Non mais je veux dire qu'ils doivent être les seuls français à parler correctement anglais. Boutaaaade. Bon, la partie hollandaise de l'île est juste supra mieux sur certains points : pour le shopping, les sorties, le coût de la vie, etc. C'est une zone exonérée de charges fiscales, alors je te dis pas les riches ricains qui viennent là pour faire de la tune. Il y a beaucoup de banques et de casinos. Donc on voit bien à qui ça profite. Anyway, il s'agit encore d'un Etat autonome - quoique toujours membre du royaume holandais - avec son gouverneur. Cela confirme le statut unique de la Martinique et de la Guadeloupe aux Antilles, dans cette relation de dépendance quasi totale à ce qu'on appelle encore la Métropole. Ce petit tour d'horizon dans les ex colonies néerlandaises ne renseigne évidemment pas seulement sur les évolutions de ces îles, mais sur les rapports entretenus avec leur ex puissance coloniale, et surtout sur ce qu'était cette ex puissance coloniale (visait-elle à donf l'assimilation par exemple? en tout cas pas autant que la France si l'on en croit la capacité à penser les développements locaux et l'indépendance culturelle des territoires). Du coup, moi ça me donne envie de fouiller dans l'histoire, même si ça va pas être simple. Mais ça me turlupine : POURQUOI Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion sont allées vers l'assimilation institutionnelle   (départementalisation), qui en France s'accompagne obligatoirement de l'assimilation culturelle (républicanisme oblige) alors qu'aux mêmes époques (années 1940-1950-1960) les gens se libéraient de leurs ex puissance coloniales, pour devenir autonomes ou indépendants ???? Etant donné que ces choix statutaires ne sont pas unilatéraux (ils ne sont pas donnés, mais pris par les locaux puis entérinés par les ex puissances coloniales), pourquoi en sommes nous là encore en Guadeloupe et Martinique ?
...........
Philisburg (Sint Marteen) / Amsterdam (PB)
(durée 8h30)

Mais bon c'est pas tout ça, on continuera ce questionnement une autre fois. Malheureusement  il est déjà temps de rentrer en Europe. On quitte Sint Marteen, direction Amsterdam, toujours dans notre bel avion, le B747-400 de KLM. Et cette fois, j'ai réussi à convaincre le commandant de bord de nous laisser voir son cockpit. Il a dit oui, à condition de ne pas faire trop de bruits, allez viens....! 

Et toujours de notre cokpit, nous atterrissons maintenant à Amsterdam. 

 
Ah la la, j'sais pas pour toi, mais j'suis crevé après tous ces vols ! Mais c'est pas fini, sauf pour les personnes qui habitent à Amsterdam, on doit encore prendre bus/train/avion
pour rentrer dans nos villes respectives pfiouuuu...
bon repos à toi l'amiE !




* Les lettres "AMS", "PBM" et blablabla, sont les codes des aéroports. En Ile-de-France t'as CDG (Roissy) et ORY (Orly). Et bon juste pour le plaisir de les citer LAX (Los Angeles), SFO (San Francisco), LHR (Londres, Heathrow), PTP (Pointe à Pitre), Montréal (YUL). Ouiiii, hors sujet, mais ça fait plaisir : j'adore les avions, les aéroports... !  Et tu constateras que ça ne suit pas forcément l'orthographe du nom de la ville concernée !

** Bon j'ai triché, normalement le  Boeing 747, on ne le prendrait que pour faire Amsterdam/Paramaribo et Juliana/Amsterdam, mais bon, j'aime pas prendre de petits engins alors bouh. Je suis fan du B747, surtout du beau B747-400, et surtout celui de KLM parce qu'il est tout bleu, et tout choupinou à voir :d

*** Oui, moi aussi, je fais parti des connards qui n'éteignent pas leurs appareils électroniques au décollage et à l'atterissage juste pour filmer ces scènes, mais chuuuuuuut !

                        

Commenter cet article

Shasta 09/12/2011 00:18

I like!!! J'ai trouvé ton blog par hasard au détour d'une recherche sur Google et du coup ne regrette pas mes soirées glandouille devant l'ordi ... Comment te dire que je suis amoureuse... De toi,
ta façon d'écrire,de la note d'humour que tu mets dans tes textes ... Et merci aussi...rares les fois ou des filles mascu sont mises en avant ( ton projet photo) j'ai adoré , surkiffé même. Je m'
arête là! encore merci pour ton partage .

Nègre Inverti 09/12/2011 21:02



Bonjour à toi Shasta ! Eh ben dis donc, merci pour ce super commentaire, qui a réussi à me donner un super large sourire. ça fait plaisir et c'est encourageant. Pour les filles masculines, très
rarement montrées c'est vrai, y'a un site en français, je sais pas si tu le connais, où tu peux voir ce type d'infos http://ilovelesfilles.com/ et plus précisément par exemple http://ilovelesfilles.com/immersion-chez-les-agressives/. 


Merci encore de ta visite et ta lecture, à bientôt ! 


 



NL 12/11/2011 22:40


J'ai la sensation d'avoir réellement voyagé, merci ! NL