L'actualité française et son traitement me font gerber ! PARTIE 1

Publié le par Gaby the fish


 

I'm so FUCKING angry !

 


Tu sais pourquoi je n'écris pas depuis un moment ? Ben parce que je suis énervé. Ouiiiiii je sais ça arrive souvent, mais là je te jure c'est en mode vénèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèère. Cela fait à peu près deux semaines que je suis comme ça, mais ces derniers jours ma colère a atteint une sorte d'acmé et je vais t'expliquer pourquoi. 

Comme tu le sais déjà, je suis quand même très porté sur les questions d'inégalités dans plein de domaines, mais pas tous évidemment, et j'ai un peu la sensation que tout cela est au prix d'une certaine tranquillité d'esprit. Alors vois-tu, j'ai juste envie de gueuler un peu ici. Tu trouveras tout cela sûrement très exagéré, mais ce serait cool au-delà-du ton et de la violence des propos, que tu puisses voir ce que j'ai vraiment envie de dire, et qui prendrait beaucoup de temps à expliciter, si je devais argumenter de manière documentée et posée. Ce que je peux faire une autre fois, n'aies crainte.

 

 

Mon aigreur a été réactivée par des évènements particuliers constituant l'actualité, mais aussi par certaines rhétoriques qui m'enrageaient déjà et qui reviennent par vague au gré des faits diverts. Voici alors en 7 points ce qui me donne des envies de meurtre : 

 

L' Affaire DSK  

Ce soir ou jamais du Mardi 24 mai 

 Les gens à la mentalité color blind :

Loi du 4 mai 2011 :

L'homphobie de l'UMP : 

Transphobie médiatique :

Prendre les inégalités sociales à l'envers : 


   

L' Affaire DSK  : bah ouais que veux-tu, c'est la grande actualité du moment aux yeux de nos médias français ! Mais bon ce qui m'énerve n'est pas l'affaire en elle-même, car des viols en douce France, il y en a  environ 75 000 par an ("bahh en même temps ça fait pas tant que ça pour un pays de 64,7 millions d'habitant" dixit un connard. On lui rappelera juste que la plupart des victimes de viol ne porte pas plainte et qu'il s'agit donc là des cas de viols reconnus). En tout cas, 75000 viols reconnus par an, ça fait beaucoup pour des cas isolés,  comme le mentionnait l'une des dernières campagnes féministes contre le viol dont l'on a des traces  ici, et dont on a quelques critiques . En ce qui me concerne  je me suis concentré sur les points forts de la campagne, et les points forts de la critique. Bref on s'éloigne ! Alors en ce qui concerne DSK, je disais que la question des viols est très présente dans mon militantisme donc je ne découvre pas  horrifié qu'il s'agit d'un problème social en allumant la télé (que je n'ai pas),  pas plus qu'en consultant le web, à chaque grande affaire médiatisée. Alors pourquoi mon esprit s'agite-t-il sur le sujet ? A cause du traitement médiatique qui  est fait à l'affaire, comme beaucoup d'autres personnes qui ont déjà écrit et continueront à écrire sur le sujet. 

 

Comment ne pas parler des énergumènes (dont cet apôtre de la bêtise qu'est le grand Bernard Henri Levy) qui,  autrefois (= avant dimanche 14 mai) s'étaient érigés chevaliers de la lutte contre les théories du complot et du "politiquement correct" comme ils aiment à le dire, et qui se sont désormais convertis en complotistes patentés, afin de voler au secours de l'ami Domi. Comment ne pas parler de la nette impartialité (genre Domi il a rien fait) et des propos assez scandaleux qui critiquent le fait que la justice américaine le considérerait déjà comme coupable, alors que plein de personnes médiatisées le considèrent déjà innocent. Comment ne pas être dégoûté par l'attitude de bon nombre de personnes au PS qui au motif de l'amitié, sont prêtes à demander l'exclusion de la mère d'une ancienne journaliste qui affirme avoir été agressée par DSK mais qui n'avait pas porté plainte ? Comment ne pas être énervé de voir que les féministes proches du PS (genre Osez Le Féminisme) dénoncent très clairement l'amalgame fait entre "séduction" et "viol", mais ne dénoncent pas clairement les attitudes dégoûtantes du PS ? Que DSK soit coupable ou pas, pour cette fois, comment se fait-il que les médias le présentent comme une victime subissant l'horreur des prisons américaines avant sa libération sous caution , alors que la France est pointée du doigt par le conseil de l'Europe pour l'état de ses prisons. Comment ne pas être énervé quand ces médias et politiques de merde nous ressortent "l'épouvantail américain", genre  les "USA ce peuple à part", sans aucune réflexion de fond en faisant croire que toute personne qui souscrit à l'idée d'une léglisation forte contre les crimes sexuelles veut "copier sur les USA" parce qu'elle pense que les "USA c'est mieux" ? Pfffffffffffffffffffff

 

Tu sais, tout ça c'est pour exotiser les USA, mais surtout pour exotiser la façon dont les questions sexuelles sont traitées là-bas, parce que tu vois, faudrait surtout pas que ça arrive en France. Il font pareil pour les questions raciales, genre "oui le racisme c'est aux Etats-Unis, pas en France, pas la peine de questionner les problématiques raciales ici". Pour les questions sexuelles, faudrait en fait que les mecs relous continuent à sévir, car c'est de la séduction à Paris, alors qu'aux States rholala ils en font tout un fromage ! Et puis tu sais la France adore faire croire qu'elle a une tradition républicaine de la bonne amitié entre les sexes. FUCKING LOOOOOL !! genre tu vois, sa République est intrinsèquement égalitaire. CRA CRA CRA !! J'ai lu ça entre autres dans le bouquin d'une bourge crétine, Natacha Polony, qui bosse au Figaro. T'inquiète pas je vais tout t'expliquer une autre fois. J'vais faire un article qui montrera à quel point ses arguments sont du gros caca de vache. (No offense pour les vaches). Anyway, à ces abrutis, il faut expliquer que c'est leur putain de République qui a exclut les femmes de la citoyenneté par exemple au nom même de la République. Mais ils l'oublient ces abrutis !  Ils méprisent les non cultivés, mais font des oublis historiques qui révèlent l'aspect sélectif de leur culture. Alors comme ils l'oublient, ils aiment dire des trucs du genre "ouaaaaaais l'Amérique ça craint ! Y'a la guerre des sexes là-bas, les féministes américaines c'est des bulldogs !!" MDR !! Ah ben tu sais, tout ça c'est juste une construction française sur "l'Amérique". Le problème est que le plus souvent, les gens croient en ce que ces dangers publics racontent, vu qu'ils passent à la télé, parlent "bien", écrivent des bouquins, bref ont le pouvoir de diffuser leur merde. C'est pourquoi les gens sont persuadés qu'en France c'est troooooop bien par rapport aux USA où les femmes et les hommes se détestent. Bein oui quoi, mieux vaut que les hommes et les femmes s'entendent dans le sexisme plutôt que la remise en cause de celui-ci ne crée des désaccords. Au moins c'est la bonne entente, c'est toujours ça de prix dans ce monde de brutes ! Après tout, les féministes-là, c'est quoi ces gens qui voudraient remettre en question un ordre et un air de traquillité fondés tous deux sur des inégalités structurelles défavorables à la moitié du pays ? Non mais !  Ouais j'avoue, on est quand même gonfléEs...! 

 

 

 

Ce soir ou jamais du Mardi 24 mai : tu sais je les ai trouvés tellement minables que je n'aurais pas la force de te détailler ça. Mais juste tu vois, y'avait la cheftaine d'Osez le Féminisme. Normalement si tu me lis bien, t'as compris que c'était finalement pas mon féminisme à cause des divergences sur la prostitution, la vision universaliste telle qu'elles la développent, et autres questions politiques. Mais tu sais, malgré tout, c'était la seule personne supportable sur le plateau, parce que tu vois elle essayait d'argumenter sur les persistances du sexisme encore aujourd'hui. Mais en face t'avait une bande d'ahurris qui lui rétorquait que "maintenant qu'il y a les machines à laver, pourquoi se plaindre de faire les tâches ménagères", ! Baaaaah oui ! c'est plus rapide maintenant, ce qu'on est conNEs les féministes !

Et puis t'avait Elisabeth Levy, qui me fait toujours le plaisir de rappeler que la bêtise sexiste n'est pas l'apanage des seuls porteurs de bites, qui a balancé des inepties telles que "bah quoi vous voulez qu'on vous offre du personnel de ménage" à propos du fait que statisquement ce sont plus les meufs qui mettent la main à la pâte dans les tâches ménagères. Non mais FUCKING LOL ! On notera au passage l'aspect de classe méprisant "offrir des gens pour faire le ménage". En plus, il s'agit d'Elisabeth Levy qui il y a quelques mois se répandait telle une larve à propos de sa crainte d'une mauvaise tournure des relations hommes femmes, à cause de l'islam. Mais oui, Islam, islam vous dis-je ! Qui peut encore croire que ces gens-là en ont quelque chose à foutre du sort des femmes quand ils prônent interdiction de voiles, burqua & co ? Qui ne voit pas que leur volonté d'interdiction se place sur une question civilisationnelle où en gros ils ne veulent pas que certains fonctionnement aient lieu dans LEUR pays, la France. Comment croire que ces gens-là sont intéressés par l'antisexisme ?

Bref...la Levy a aussi dit en répondant à des propos sur la déconstruction des genres qu'il "faudrait quand même pas que les meufs soient comme les hommes" ! BAh ouiiiiiiiiii !!! Encore la vieille rangaine "les féministes ce sont les méchantes qui veulent que les femmes copient sur les hommes bouuuuu". Alors ça tu vois, ça fait partie des choses qui pour moi poussent la bêtise à son paroxysme et les gens quand ils disent des bêtises comme ça, ben j'ai juste envie de les tuer.

Comment faire pour expliquer à cette bande de guignols que les vêtements masculins ou féminins ne sont pas sécrétés respectivement par les organes mâles et femelles ? Que du coup, bah y'a des gens, peu importe qu'ils aient une bite une chatte , qui se sentent plus à l'aise dans tel ou tel type de vêtements. Comment leur faire comprendre que les styles masculins et féminins ont été créés par les humains et que ce sont les humains qui ont décidé que culturellement il fallait que les styles masculins aillent aux porteurs de bites et que les styles féminins aillent aux porteuses de chatte ? Que du coup, les masculinités et les féminités n'appartiennent respectivement ni aux hommes ni aux femmes, et que cela peut circuler à  la discrétion de celles et ceux qui le veulent.

Et là on touche à un point important en parlant de volonté car ces abrutis qui répètent qu'on veut faire en sorte que "les femmes copient les hommes" n'ont toujours pas compris qu'on ne va ni imposer à tous les mecs de se foutre en jupe, ni à toutes les meufs de foutre une cravate ! Il s'agit d'attirer leur attention sur le fait d'arrêter de proclamer que les masculinités = les hommes, les féminités = les femmes (aussi bien les styles que les caractères) car y'a des gens qui ne rentrent pas là-dedans et qui sont moqués, marginalisés, voire tapés pour ça !! Bref, c'est simplement un appel à questionner, pour la changer, une norme dominante qui exclue ! Est-ce que ces imbéciles se sont déjà demandé pourquoi les agressions homophobes concernent le plus souvent les meufs masculines et les mecs efféminés ? Bah non comment pourraient-ils se demander une telle chose quand tout dans leur cerveau troué comme du gruyère est organisé selon l'idée que LES GENS SONT HETEROSEXUELS !

Et puis dernier truc,sur ce groupe d'ignards : comment arriver un jour à leur faire comprendre que déconstruire le genre, n'est non seulement  pas imposer quelque chose, mais que les femmes et les hommes ne deviendront pas pareils car nous sommes déjà tous différents pour plein de raisons ! Comment ces abrutis-là ne se rendent-ils pas compte que la crainte de l'uniformisation à cause du féminisme est un contre sens dans la mesure où déconstruire le genre a pour effet de le MULTIPLIER, pas de le ramener à UN seul genre. ABRUTIS ! C'est VOUS qui voulez uniformiser une catégorie femme par rapport à une catégorie homme. Bah oui, parce que "l'hooommme" et 'la fââââme" c'est fait pour se compléter tu sais ! Ces connards-là voient TOUT à travers le prisme hétérosexuel et c'est pour ça qu'ils ne peuvent pas piger qu'on est tous différents pour plein de raisons liées à une diversité de vécu même si la norme construite de sexe créent des classes de femmes et des classes d'hommes. Mais bon l'endoctrinement par cette norme foire aussi des fois, exemple : MOI . Mais bref ça explique notamment que deux femmes entre elles mêmes pour plein de raisons sont déjà différentes et que les femmes et les hommes n'ont pas besoin de se compléter. L'uniformisation c'est vous bande de chacals ! 

 

Les gens à la mentalité color blind : tu sais pas ce que c'est ? Mais si tu sais, c'est les gens (surtout dans le contexte répubicano-universalo français) qui disent des trucs style "faut pas parler des couleurs de peau parce que c'est raciste". Oui oui, ça peut partir de bonnes intentions,  et je le comprends quand cela vient de personnes noires, arabes ou autres qui en ont juste marre d'être ramenées tout le temps à ça. Je le comprends absolument tu sais, y'en a marre.

Mais regarde, y'a quand même une bonne partie de gens qui pensent ça, qui sont blancs, et qui en fait en ont juste marre qu'on attire leur attention sur leurs privlèges. Et là ça fait une sacrée différence tu trouves pas ? Alors tu vois, faut leur expliquer que l'aveuglement aux problèmatiques raciales ne met pas fin au racisme. Faut leur dire que ce n'est pas en abolissant le mot "race" qu'on met fin aux mécanismes racistes et que du coup il est fortement utile de travailler sur le concept de race. Parce que tu vois, t'as plein de gens qui ne croient pas au race biologiquement (ET DIEU MERCI !!!!!!!!!!) mais qui par contre, croient aux cultures (jusque-là ça va), mais qui font une hiérarchie des cultures. Donc en gros, les Noirs et les Arabes (= ce qui était vu comme "race") c'est pas le problème, mais le problème sera par exemple l'islam (= culture, religion). Sauf que euh...les musulmans généralement c'est qui ? Allez, t'es grand-e, tu comprends très bien où je veux en venir !  Du coup il semble plus que capital d'expliquer que le racisme ne se fonde pas forcément sur une idéologie génétique, le racisme prend aussi des formes culturalistes, bordel ! (Heeey en parlant de bordel, manif pour les droits des putes le 2 juin à Paris, viens si tu penses que c'est dégueux qu'elles soient harcelées, arrêtées par les flics, et mises en danger à force de se cacher d'eux, et que tu acceptes l'idée de base selon laquelle il y a différentes formes de prostitution, que toutes les putes n'ont pas de mac, parce que pour beaucoup il s'agit d'un choix etc ) 


Parenthèse sex working fermée. Qui aujourd'hui dira "les Noirs sont des singes, les chinois sont des rats etc"  PERSONNE! C'est assez évident ! Est-ce à dire que le racisme à disparu ? BEN NONNNNNNNNNNNNNNNN ! D'ailleurs, comme pour le sexisme, même si TOUS les humains en France devenaient a-raciaux dans leur tête, genre color blind = ils ne voient pas les couleurs, en quoi cela opere-t-il un changement dans les structures racistes de la société ? En clair : même si les gens ne pensent plus qu'il y a des races et des cultures inférieures, en quoi cela changera-t-il le fait que ce sont toujours les mêmes qui sont en bas de l'échelle ? En quoi ça leur donne plus de tunes pour acheter des bouquins et insérer plus leurs gamins dans les écoles par exemple ? 

Donc bon les gens, arrêtez de vous illusionner avec des "ouais la race n'existe pas, on le sait DONC y'a plus de racisme, d'ailleurs ce sont les noirs qui n'arrêtent pas de parler de couleur "etc etc. Il FAUT parler de tous les dérivés culturalistes actuels de l'horrible concept de race. Il FAUT appréhender les problèmes sociaux par l'angle racial, pas pour dire "ouais les noirs sont intrinsèquement comme ceci, les blancs sont naturellement comme cela", mais pour montrer des mécanismes sociaux. C'est comme pour le sexisme où il est utile de parler des mécanismes opérés selon l'idéologie de la différence des sexes devant entrainer des rôles d'hommes et de femmes etc. ça veut dire que JE SAIS que c'est construit.

Je ne crois pas à la race, mais aux divisions racialisées de la société. ATTENTION comme dans tout, faut faire gaffe à la manière dont on pense aborder ce problème : t'as les gens façon zemmour qui te diront que c'est un problème d'intégration. Mais t'en as d'autres comme dans les asso féministes et/ou antiracistes proches de mes idées, ainsi que quelques intellos jugés "politiquement correct" par nos grands rebelles médiatiques zemmouriens et autres BHListes, qui considèrent que le problème c'est une structure raciste et classiste de la société qui met en marge des populations spécifiques. Pas forcément que les Noirs et les arabes, mais beaucoup d'entre eux, ceux-ci étant en bas de l'échelle pour la plupart niveau classe sociale. 

"Pourquoi ne pas parler que de classe sociale alors ?" Mais non loulou,  parce qu'en plus des problèmes de classe, t'as des gens qu'on ne va pas embaucher PARCE QU'ils sont Noirs, ou arabes. Oui bon ça te fait chier que je dise "Noirs, Arabes" autant de fois, ben écoute c'est pas à moi qu'il faut s'en prendre. Ce sont bien ces populations (pas TOUS dedans, mais beaucoup) qui sont considérées comme le problème ou qui subissent le problème, tout cela n'étant qu'une question de point de vue...Alors bon si tu en as vraiment marre d'entendre "les Noirs et les Arabes", engage-toi chéri-e, en faisant gaffe à la place que tu occupes vis à vis de ce probème (genre si tu le subis ou si t'es extérieur-e).

 

 

Loi du 4 mai 2011 : T'en as pas entendu parler ? Ben non ! les médias sont focalisés sur la bite de ce pôôôvre DSK ! Bon alors je t'explique, il y a une loi merdique qui est passée en France et qui s'appelle "Loi sur l'immigration, l'intégration et la nationalité". C'est bien parti t'as vu ?! Tu verras que tu ne seras pas déçu-e : cette loi a annulé, entre autres, le principe de séjour pour cause de maladies pour les étrangers. ça veut dire que  si t'es étranger, sans pap, malades, tu DEGAGES ! Rien à foutre que t'aies pas accès aux soins là où on va te ramener. RENTRE CHEZ TOI C'EST TOUT ! A la fin je te mettrai des liens sur des asso de luttes contre le SIDA qui se sont mobilisées contre cette ignominie. T'as vraiment besoin que je développe pour montrer en quoi c'est ignoble ? 

 

L'homphobie de l'UMP : Y'a une dame de l'UMP qui en entendant la proposition socialiste sur le mariage homosexuel a demandé, "et Pourquoi pas le mariage avec des animaux" ? Ben ok, tu veux te la jouer comme ça, ben puisque c'est comme ça ! Egalité des droits Homos-hétéros-animaux ! D'ailleurs on a bien toutes sortes d'animaux au gouvernement, et ça ne gêne personne ! (Bon j'arrête, les animaux ne sont pas inférieurs, mais bon tu vois bien que tout ceci est dit dans un but homophobe quand même ?!) http://yagg.com/2011/05/25/la-deputee-brigitte-bareges-a-propos-du-mariage-et-pourquoi-pas-des-unions-avec-les-animaux/

 

Transphobie médiatique : Une agression contre une femme trans à Paris, et les médias français qui parlent de cette femme trans (donc Male to Female) comme un "homme transexuel", "un travesti", bref les médias en parlent au masculin. Au Parisien comme au Figaro. De toutes les façons, la différence droite gauche n'est qu'une vue de l'esprit en France finalement...http://yagg.com/2011/05/19/une-agression-transphobe-au-bois-de-boulogne-leparisien-fr-le-figaro-fr/

 

Prendre les inégalités sociales à l'envers :  franchement je dis un énorme MERDE à celles et ceux qui parlent de sexisme anti hommes, de racisme antiblancs, d'hétérophobie, de jalousie envers les riches, et j'en passe dans le même genre ! Si se faire enculer n'était pas une bénédiction, je vous aurai certainement dit d'aller vous faire foutre, mais puisque je ne vous souhaite aucun bien, j'vous dirais juste de REFLECHIR sur le fait que les trucs dont vous parlez N'EXISTENT PAS STRUCTURELLEMENT ! Oui t'as des noirs qui n'aiment pas les blancs, oui t'as des meufs qui n'aiment pas les hommes, oui t'as des homos qui n'aiment pas les hétéros, oui t'as des pauvres qui en veulent aux riches, mais OH ! En quoi structurellement cela porte-t-il atteinte aux droits des hommes, des blancs, des hétéros, des riches ? Ou encore, en quoi cela nuit-il aux hommes blancs hétéros riches ? En quoi le fait d'être enragé-e contre une injustice subie, et de le manifester dans ses relations interpersonnelles avec/contre autrui est-il l'équivalent des inégalités salariales H/F par exemple, ou du fait d'avoir du mal à trouver un appart pour un arabe, du fait de pas pouvoir se marier pour les homos, du fait de pas avoir de tune pour bouffer quand t'as pas/plus un rond ? OH !  vous réfléchissez un peu des fois ? ! Bientôt, on va nous dire à nous les trans qu'on est anti-personnes-qui-gardent -leur-sexe si on dit que c'est dégueulasse qu'on nous force à nous stériliser pour pouvoir changer notre Etat-civil !  

J'emmerde tous ceux et celles d'entre vous qui cherchent à se rassurer en disant que forcément les luttes sociales qui mettent du désordre sont "trop radicales". J'emmerde tous ces mecs qui cherchent à se rassurer sur des blogs ou autres avec des femmes genre Natacha Polony, Elisabeth Levy en disant "elles au moins, elles ne cèdent pas au féminisme, elles au moins elles pensent à nos problèmes à nous les hommes". J'emmerde tous ces blancs qui adorent prendre l'exemple de la personne racialisée qui dira "Non mais moi je ne subis pas de racisme en France, tout se passe bien".

 

Franchement, 

GO FUCK YOURSELF ! 

(Enfin...sans jouissance sexuelle) 

 

Bon là tu sais je crois que j'ai fais le tour. Je ne te parlerai même pas des imbécilités auxquelles je fais face dans certains aspects du quotidien parce que je suis trans et que je vis dans une société qui se construit contre tout ce qui n'est pas " l'homme" et " la femme" au sens hétéronormé du terme. Toutefois, je dirai que malgré tout, dans ce domaine il y a eu des avancées encourageantes ces dernières semaines, donc j'ai connu pire ! Je ne te parlerai pas non plus de cet article minable du Libé du 25 mai écrit par cet abruti de Luc Le Vaillant sur la cheffe d'Osez le Féminisme, qui au lieu d'aborder les questions de fond, ce qui aurait eu le mérite de montrer qu'il y a des courants différents, a fait une attaque ad hominem que l'on peut prendre comme un cas d'école de mysoginie. Cela ne sert à la majorité qu'à raconter des bêtises sur une fausse vision du féminisme et à quelques personnes de faire de  C. De Haas une martyre. Si Le Vaillant portait bien son nom, il aurait fait des recherches sur les mouvements féministes français, auraient montré les différences idéologiques et auraient pu fonder une critique s'appuyant sur des idées. Franchement, ça fait gerber de savoir que tout cet horizon de personnes jouit d'une capacité médiatique pour ne baver que de la merde (et j'inclue en parti Osez le Féminisme là-dedans, même si là c'est elles qui étaient attaquées de manière hyper sexistes). 

 

Si t'as essayé de comprendre de quoi je parle, malgré ma colère, c'est quand même cool, et je t'en remercie. Sinon, ainsi soit-il, mais je m'en fous cette fois. 

 

 

Commenter cet article

bliniz 28/05/2011 10:11


Mais c'est une énorme gifle que tu leur envoies ici mon petit !